Menu

Communicateur civique

— Retour

Automne 2021 – Numéro 94

Conseil universitaire du 28 septembre 2021
Séance virtuelle


Discours de la rectrice Sophie D’Amours
« Êtes-vous là ? »

La rectrice Sophie D’Amours a prononcé le dernier discours de la rentrée d’un premier mandat en abordant principalement les thèmes du besoin de formation continue en situation de travail, de la diversité des clientèles qui fréquentent le campus et du fonctionnement de l’université « qui ne sera plus jamais le même » en raison de l’expérience vécue durant la présente pandémie. En conclusion, elle a incité les délégué.e.s à exprimer leurs commentaires, « s’il y a lieu », en se retrouvant face à un pesant silence de l’assemblée. Elle a alors réagi assurément en guise de boutade. « Êtes-vous-là », a-t-elle lancé.

Comité de gouvernance du Conseil universitaire

Le doyen François Gélineau (Sciences sociales), président du comité, a fait part du travail accompli récemment. Les membres du comité ont échangé sur les bonnes pratiques concernant la nomination des délégué.e.s. « Ils ont souligné l’importance d’adopter un processus qui tienne compte de la diversité de notre communauté universitaire », a-t-il précisé. Le problème de la dynamisation de l’expression des opinions et des avis au sein des délibérations du CU a retenu leur attention. Les discussions les ont mené.e.s à retenir trois avenues de réflexion : les moyens de mise en valeur de la recherche, la formation sur l’élaboration institutionnelle du budget et la tenue d’une séance spéciale d’information à l’intention des délégué.e.s sur les données d’un budget avant sa présentation au CU. Le président Gélineau a louangé l’assiduité des délégué.e.s en conclusion de son intervention. 

Le professeur Ronald Beaubrun (Sciences et génie) a voulu savoir si on avait envisagé de rendre permanent le comité de gouvernance du Conseil en insérant une disposition à cet effet dans les statuts de l’université, précisément au moment où ils sont en processus de révision. Le président Gélineau a cédé la parole à la secrétaire générale Monique Richer qui a plutôt répondu que le CU était en mesure de créer tout comité dont il juge utile de connaître les avis.

Le CIRRETL-ULAVAL

La Commission de la recherche est d’avis de renouveler le statut de centre institutionnel pour les cinq prochaines années du Centre interuniversitaire de recherche sur les réseaux d’entreprise, la logistique et le transport (CIRRETL-ULaval). Le professeur Charles M. Morin, président, a souligné que la Commission demande à sa direction de lui transmettre un plan visant à augmenter la mobilisation des étudiant.e.s. Elle veut également prendre connaissance d’un plan visant à rehausser les indices de cohésion entre ses membres. La Commission précise, notamment, qu’elle se préoccupe de la cohésion à propos des subventions conjointes et des publications avec les étudiant.e.s « afin de mieux démontrer l’effet structurant et la valeur ajoutée du CIRRETL-ULaval. » Enfin, ce dernier n’ayant pas de statuts spécifiques, la Commission lui a demandé d’en élaborer et de les lui faire parvenir dans les six prochains mois.

EN BREF

Il y a création d’une nouvelle catégorie particulière d’admission pour les candidat.e.s québécois.e.s collégien/ne.s issu.e.s d’un milieu à faible revenu à l’intérieur du contingent des candidat.e.s québécois.e.s collégien/ne.s au :

  • Doctorat en médicine (quatre places)
  • Baccalauréat en physiothérapie (deux places)
  • Baccalauréat en sciences biomédicales (deux places)
  • Baccalauréat en kinésiologie (deux places)

Ces nouvelles dispositions entrent en vigueur pour la session d’automne 2022.

      Jacques Rivet, cc 

— Retour

© Tous droits réservés Syndicat des professeurs et professeures de l’Université Laval 2022