Menu

Communicateur civique

— Retour

Printemps 2015 – Numéro 45

Séance du Conseil universitaire du 14 avril 2015

Le débat sur le projet de budget 2015-2016 se tient à huis clos

L’Ordre du jour a été approuvé par 39 voix en faveur, une voix contre et une abstention en début de séance, incluant le huis clos concernant la discussion sur le projet de budget 2015- 2016.

Les membres appuient la création d’un doctorat en architecture

Le professeur André Potvin, nouveau délégué, a présenté le projet de doctorat en architecture à l’invitation du doyen Alain Rochon en tant que responsable du dossier à la Faculté d’aménagement, d’architecture, d’art et de design. «L’élaboration d’un programme de doctorat en architecture consolide les champs de recherche des maîtrises offertes, explique-t-il, et met de l’avant deux champs de spécialisation spécifiques, à savoir La fabrication et Le milieu de vie.» Puis il précise qu’il n’y a que deux universités canadiennes (McGill et Carleton) qui offrent un Ph.D. en architecture. Bien que l’Université de Montréal soit aussi en processus de création d’un tel programme, il prétend que l’Université Laval pourrait devenir la troisième université au Canada, la deuxième au Québec et la première francophone à offrir ce type de doctorat. Par ailleurs, le dossier suivra, de l’avis du vice-recteur Bernard Garnier, un long cheminement pour obtenir l’approbation de l’autorité gouvernementale à commencer par devoir subir l’examen de la Commission d’évaluation des programmes (CEP) du Bureau de coopération interuniversitaire (BCI), anciennement CREPUQ.

Le professeur Bradford James McFayden (Médecine) s’enquiert alors de la situation du futur programme de doctorat advenant que l’Université de Montréal mette le sien en fonction comme il est à prévoir. Le professeur Potvin répond que les deux champs spécifiques du programme de doctorat d’architecture de sa faculté vont le rendre tout à fait original par rapport à d’autres doctorats qui pourraient être créés dans les universités québécoises à l’avenir. Les membres du CU ont adopté à l’unanimité ledit projet.

EN BREF

Le Comité institutionnel d’évaluation des programmes (CIEP) de la Commission des études a procédé à l’examen de quatre programmes: le doctorat en psychologie, le doctorat en psychologie – recherche et intervention (orientation clinique), la maîtrise en service social et le baccalauréat en agroéconomie: Voici quelques recommandations du CIEP à leur sujet:

Le doctorat en psychologie (D. Psy.) et le doctorat en psychologie, orientation clinique (Ph. D R/I): examiner la qualité de la transmission des informations aux étudiantes et aux étudiants sur les perspectives d’emploi de même qu’étudier la répartition équitable au sein du corps professoral des tâches liées à l’encadrement du de celles-ci et de ceux-ci.

La maîtrise en service social: réfléchir sur les types d’enseignement à privilégier, soit le mode présentiel, à distance et hybride; revoir les modalités d’attribution des sommes prévues au plan de soutien à la réussite afin de ne pas pénaliser les étudiantes et étudiants dont l’étape de collecte des données est retardée par le processus d’approbation éthique.

Le baccalauréat en agroéconomie: s’assurer que le personnel étudiant réponde, au terme de sa formation, à des exigences concernant la maîtrise du français écrit.

     

                                                                                                                       Jacques Rivet, cc



« OYEZ! OYEZ! OYEZ! »

Faites parvenir vos réactions et commentaires au communicateur civique
à son adresse de courriel :

communicateur.civique@spul.ulaval.ca


Mise en page : Lucie Hudon

— Retour

© Tous droits réservés Syndicat des professeurs et professeures de l’Université Laval 2022