Menu

Échos du Conseil syndical

— Retour
23 février 2022

Échos du Conseil Syndical | 18 février 2022

Infos du président


Consultation des sites de cours par l’administration

Le Conseil syndical a récemment été informé que les responsables d’unité avaient accès aux sites de cours des collègues et pouvaient les consulter à leur insu. Le VREDIRH a confirmé cette information, précisant que c’est à titre de responsables de l’évaluation de la qualité de l’enseignement que les responsables d’unité disposent de cet accès. Le CEX a demandé que des balises claires soient établies pour encadrer ce droit de consultation, qui ne devrait pas être exercé sans qu’un motif valable ne puisse le justifier et sans que les collègues concerné.e.s ne soient informé.e.s à la fois du fait que leur site de cours a été ou sera consulté par le ou la responsable et des raisons qui justifient cette consultation. Le VREDIRH a assuré les membres du CEX qu’une notification sera désormais affichée sur le portail pour que les collègues sachent qui a accès à leur site de cours et que les responsables ont été avisé.e.s qu’ils et elles doivent informer les collègues s’ils ou elles consultent leurs sites de cours. Le SPUL travaillera cet été avec le VREDIRH pour mieux définir les motifs en vertu desquels un.e responsable peut consulter le site de cours des collègues.

Projet de modifications des Statuts de l’Université Laval

La secrétaire générale, Monique Richer, avait annoncé l’automne dernier son intention de travailler à une nouvelle proposition de révision des Statuts de l’Université Laval qu’elle soumettrait à la communauté universitaire cet hiver. Relancée récemment à ce sujet, elle a répondu qu’elle travaillait à intégrer les propositions du SPUL et reviendrait vers les membres du RASUL dès que la deuxième version du projet de révision des Statuts serait prête.

Suivis mesures sanitaires : rentrée en présentiel 

  • Les collègues qui ont des problèmes de santé ou qui vivent avec des personnes vulnérables à la COVID-19 peuvent être autorisé.e.s à poursuivre l’enseignement à distance. Les demandes en ce sens seront traitées individuellement, au cas par cas, en collaboration avec la Direction santé et mieux-être au travail (DSMET).
  • En ce qui concerne la gestion des absences aux évaluations des étudiant.e.s malades ou devant s’isoler, le processus relève de la cellule COVID qui se charge de valider le caractère légitime des absences. Les collègues peuvent inviter les étudiant.e.s concerné.e.s à s’adresser à la cellule COVID.
  • S’agissant des étudiant.e.s qui manqueraient des cours ou d’autres activités pédagogiques en raison de la COVID-19, les collègues ne sont pas contraints de les accommoder en leur offrant du comodal ou autrement et peuvent appliquer les mêmes règles que d’habitude. 

Composition des comités d’appui à la négociation

  • Le président remercie les collègues qui ont accepté de siéger sur les comités d’appui à la négociation de la prochaine convention collective. D’autres collègues pourront joindre les comités dans les semaines à venir.
  • Le comité sur la charge de travail, piloté par Simon Viviers (vice-président du CEX), est actuellement composé de Patrick Baker, Marianne Beaulieu et Guillaume Blum.
  • Le comité sur la rémunération globale, piloté par Claire Bilodeau (trésorière du CEX), est actuellement composé d’Arnaud Anciaux, Stéphane Chrétien, Daniel Coulombe, Maurice Gosselin et Gabriel Power.

Adoption de deux nouvelles lettres d’entente en lien avec la poursuite de la COVID-19 à l’hiver 2022

  • Le Conseil syndical a adopté une lettre d’entente Dispositions en raison de la situation liée aux mesures d’urgence sanitaire en vigueur à l’hiver 2022 qui fait suite à celle qui était en vigueur jusqu’au 31 décembre 2021. Celle-ci prévoit entre autres que « L’Employeur s’assure que les professeures et professeurs disposent des ressources humaines et logistiques nécessaires pour gérer le processus d’absence aux évaluations en raison de la COVID-19 et les demandes d’accommodement qui en découleront. »
  • De manière à éviter des préjudices pour les collègues qui devaient prendre leur année d’étude et de recherche (AER) à l’hiver 2022 et dont le projet a été remis en question en raison des restrictions liées à la cinquième vague de COVID-19, la lettre d’entente Année d’étude et de recherche (AER) – report des séjours en raison de la COVID-19 a été adoptée à l’unanimité. Elle vient compléter la lettre d’entente déjà signée à propos des AER en contexte de COVID-19

Préoccupations des sections syndicales

  • Des problèmes sont rapportés de manière récurrente au Conseil syndical concernant le CÉRUL dans les domaines des sciences humaines et sociales. Le sujet a ressurgi dans les préoccupations des sections syndicales, certains s’inquiétant de la rigidité avec laquelle on a traité le dossier d’une collègue récemment recrutée de l’étranger et ne maitrisant pas encore la langue française, d’autres dénonçant les contraintes importantes, injustifiées, semble-t-il, lorsqu’il est question d’utiliser des données secondaires dénominalisées. Le CEX va réexaminer les possibilités d’action du SPUL pour tenter de résoudre ces problèmes.
  • Plusieurs collègues ont dénoncé l’obligation, annoncée de manière péremptoire, de l’« authentification multifactorielle » pour l’utilisation de Office 365 et pour l’accès au réseau privé virtuel de l’Université Laval (VPN) à partir du 16 mars. Le système mis en place apparait inadapté à plusieurs égards. Certains ont perdu des heures à tenter de régler des problèmes de compatibilité de système, d’autres ont été empêché.e.s pendant des heures d’accéder à leurs données de recherche en raison d’une défaillance du système. On se questionne sur l’urgence d’implanter ce nouveau mode d’authentification alors que le système ne semble pas encore au point et qu’aucune consultation préalable n’a été effectuée pour assurer une mise en place sans problème. Enfin, plusieurs délégué.e.s ont fortement dénoncé le fait que le procédé d’authentification multifactorielle implique quasi inévitablement l’utilisation d’un téléphone cellulaire. Celui-ci devient alors un outil de travail qui, dans le contexte actuel, est difficilement remboursable par l’Employeur. Bref, le CEX se dit préoccupé par la situation et fera des représentations auprès du VREDIRH à ce propos.

Élections

Vice-présidence du Comité exécutif :

  • Chantale Jeanrie (fondements et pratiques en éducation)

Fait intéressant : l’élection de la nouvelle vice-présidente Jeanrie marque un jalon historique puisqu’elle fait du Comité exécutif actuel le premier à composition majoritairement féminine depuis la création du SPUL en 1974! 

Comité du SPUL sur les assurances collectives

  • Colette Brin (information et communication)

Observateur au Comité de retraite du RRPPUL : 

  • Stéphane Chrétien (finance, assurance et immobilier)

Embauche de deux adjointes administratives au SPUL

Le Conseil syndical a entériné la proposition du CEX d’embaucher deux nouvelles adjointes, Nathalie Simard, qui sera notamment responsable de soutenir le travail du Comité d’application de la convention collective, et Stacy Beaudoin, qui verra principalement à soutenir le développement et l’amélioration des communications du SPUL. Le président a pris soin de remercier Isabelle Fillion, qui a récemment quitté le SPUL, pour son travail et son dévouement lors des trois dernières années. 

Contactez votre délégué.e

Le Conseil syndical est l’instance qui dirige le syndicat et le représente en qualité de mandataire de l’Assemblée générale. Il est impératif que la voix des professeur.e.s y soit représentée adéquatement. C’est pourquoi nous vous invitons à contacter le délégué ou la déléguée de votre section syndicale pour discuter avec lui ou avec elle de vos préoccupations. Sachez également que vous avez accès aux procès-verbaux des rencontres du Conseil syndical sur l’Intranet du site web du SPUL. Et si, d’aventure, vous faites partie d’une section qui n’est pas représentée au Conseil syndical, pourquoi ne pas faire le saut?

— Retour

© Tous droits réservés Syndicat des professeurs et professeures de l’Université Laval 2022